La coordination des radios locales et associatives de Bretagne (CORLAB) est une association qui fédère 20 radios locales sur le territoire.

Les radios associatives adhérentes à la CORLAB représentent un droit d’entrée de l’ensemble de la population bretonne dans l’espace de la communication audiovisuelle, un droit à la parole radiophonique qui constitue l’expression d’un droit démocratique et une possibilité concrète d’apprentissage, de formation à des techniques et technologies modernes d’expression.

Lieu d’échange, de coopération et de concertation entre les radios, la CORLAB agit pour tisser du lien social sur le territoire à travers le développement d’activités radiophoniques ludiques, conviviales et ouvertes à tous.tes ; mais aussi à travers la production et à la diffusion élargie de contenus radiophoniques créatifs et innovants. 

L’actualité de la CORLAB

PLUS D’EXCUSES !

NOTRE NOUVEAU MAGAZINE

 

Plus d’excuses, c’est le nouveau magazine des radios de la CORLAB coordonné par Radio BOA, votre radio associative régionale en Bretagne en DAB + !

Où en sommes-nous dans la sensibilisation et la formation à l’égalité femmes-hommes et dans la prévention des violences sexistes et sexuelles (VSS) au travail, notamment dans le milieu du travail associatif, de la culture ou encore dans le monde de l’action sociale en Bretagne ?

Dans ces 16 épisodes, nos radios partent sur le terrain à la découverte des initiatives locales, avant un entretien dans les studios de Radio BOA avec un•e expert•e.

Radio à la Une

À LA DÉCOUVERTE DE CANAL B

Canal B fête ses 40 ans cette année ! L’ocassion de (re)découvir cette radio basée à Rennes (35).

 » C’est l’une des plus anciennes radios que compte notre fédération. Canal B est né à Bruz, une ville au sud-ouest de Rennes, en 1984. Tout commence par un club. Il se réunit chaque semaine au Grand Logis (le centre culturel géré par la ville) et entres autres activités, on commence à y faire de la radio. Si quelques-un.e.s des membres sont passé.e.s par Radio Savane (une radio rennaise née de la libération des ondes en septembre 1981), la majorité d’entre eux sont novices. Niveau musique, ils le sont moins. Dès le début, une ligne musicale orientée rock se dessine. « Parmi eux, il y avait les futurs organisateurs de la Route du rock », explique Yann Barbotin, le programmateur musical et journaliste culturel de Canal B, où il exerce depuis 2000. Marinière et casque sur les oreilles, il prépare son émission quotidienne. Entre deux montages, il accepte de nous raconter l’histoire de Canal B, qu’il a commencé à écouter dès l’adolescence. « À la fin des années 1980, on entendait Sonic Youth, les Pixies, un peu de rap et de musiques électroniques. À ce moment-là, à part dans les émissions de Bernard Lenoir sur France Inter, on n’entendait pas ces genres de musique à la radio », se rappelle l’homme. Si la station n’a le droit d’émettre que le week-end dans ses jeunes années, elle devient rapidement permanente. Puis en 1991, elle adhère à la Ferarock « Canal B rejoint la fédération dès le début, mais elle ne fait pas partie des créatrices, comme je l’ai longtemps cru », précise Yann. « 

[…]

LIRE LA SUITE →

Lucie Louâpre, journliste à Canal B

Tous les mois, l’actualité de la CORLAB et de ses 20 radios.